Tutos

Spinning Kid

By 20 juillet 2016 Commentaire

Quelques conseils pour réaliser des photos d’enfant en train de faire l’avion. Cette méthode dérive de la technique du filé vue dans un précédent article.

 

Attention

Avant de vous lancer dans l’aventure, il est vraiment important de veiller avant tout au bienêtre de l’enfant. Il est possible de blesser l’enfant en pratiquant ce genre d’exercice. Soyez aussi doux que possible et si vous avez le moindre doute, abstenez vous!!!

principe du filé

Le filé est une technique relativement simple, souvent utilisée en photographie de sport pour isoler un sujet mobile. Rapidement, le principe de base du filé et de photographier à  basse vitesse (un sujet en mouvement par rapport au photographe). Si on parvient à  suivre le sujet pendant la prise de vue, il est vraisemblable que ce dernier soit net alors que tout le reste est plus ou moins flou.

Ici, nous allons voir comment réaliser ce genre de photos:

one last spin!

Matériel et accessoires

La réalisation de ce genre de photo est intéressante à  plus d’un titre. Déjà , elle interpelle le lecteur: comment tenir l’enfant et prendre une photo en même temps alors que les deux mains sont déjà  occupées? Ensuite, la technique et la chance permettent parfois d’offrir des images spectaculaires.

Pour arriver à  ce genre de résultat, il est existe plusieurs méthodes plus ou moins physiques et l’usage de quelques accessoires peut s’avérer intéressante:

  • Télécommande « “ une télécommande filaire est parfaite pour ces photos. Régler l’appareil pour prendre des photos en mode rafale. Quand tout est prêt, bloquer la télécommande et commencer à  tourner »¦ Les prises de vue vont s’enchainer toute seules. Il y aura beaucoup de déchet mais dans le lot, une ou deux pourront être intéressantes. Dans le cas de télécommandes non filaires, il faudra nécessairement un assistant mais tout enfant qui assiste à  la scène sera ravi d’appuyer compulsivement sur le déclencheur pour vous. Préférer cependant les télécommandes hertziennes de type Giga T Pro qui peuvent fonctionner à  travers les murs aux télécommandes Infra-Rouge qui nécessitent une vue directe sur l’appareil pour déclencher ce dernier. Maintenant, si vous n’avez pas de télécommande, il reste une solution, celle d’utiliser le timer 30 secondes de l’appareil »¦ Bon courage car avant d’arriver à  un résultat satisfaisant, vous allez devoir multiplier les essais »¦ sinon, un bout de gomme et un scotch peuvent éventuellement tenir le bouton enfoncé pour vous »¦
  • Objectif « “ pour une fois, il y a peu de discrimination au niveau des objectifs! Si un grand angle est préférable, un 18mm suffit largement. De plus, la pose étant plutôt longue (voir réglages plus bas), il n’est pas nécessaire d’avoir un cailloux lumineux. Ainsi, tout 18-50mm (ou 24-70mm pour ceux qui ont la chance d’avoir un full-frame) devrait suffire!
  • Strap – si vous ne souhaitez pas portez quelqu’un sur votre dos qui tient l’enfant pendant que vous prenez les photos (tout en tournant sur vous même!), il est souhaitable de se bricoler une sangle qui va maintenir l’appareil plaqué sur votre torse. Si on peu envisager des système élaborés (cf. photo « “ strap taillé dans une vielle combinaison de plongée), un simple bout de ficelle ou de sangle suffit parfois.

spinning-kid

Préparation et réglage de l’appareil

Quelques conseils pour réussir vos photos:

Choix du lieux

Si possible éviter les endroits directement exposé au soleil »¦ En tournant sur soi, l’enfant passe rapidement de l’ombre à  la lumière. En mode rafale, les réglages de l’appareil peuvent ne pas s’adapter à  chaque prise de vue et compromettre le rendu final. De plus, on va chercher à  réaliser une photo avec une lumière qui soit la plus « homogène » possible et si possible pas trop forte car cela pourrait éventuellement nous empêcher de travailler avec des vitesse lentes. Préférer donc l’ombre d’un arbre »¦ en s’assurant qu’il y a suffisamment de place pour tourner!

Réglages

Quelques réglages sur l’appareil peuvent vous simplifier la vie:

  • Objectif – comme discuté précédemment, privilégier un objectif grand angle. Généralement, une focale entre 10 et 20mm fait l’affaire.
  • Priorité vitesse « “ régler l’appareil sur le mode « priorité vitesse » « “ et commencer vers 1/40 sec (vitesse déjà  assez rapide, pousser vers 1/30 si vous arrivez à  rester assez stable et avez des résultats satisfaisants à  1/40).
  • Mode rafale « “ si votre appareil supporte des cadence d’au moins 3 images/seconde, activer le mode rafale
  • Mise en place « “ maintenant que les réglages sont prêts (et que vous avez branché, ou non, la télécommande), faites un noeud à  votre sangle de cou pour en réduire la longueur. On va chercher à  positionner l’appareil haut sur la poitrine. A l’aide d’une ficelle ou d’une sangle, assurez-vous que l’appareil reste collé sur la poitrine pendant que vous tournez. Il est éventuellement possible d’utiliser une petite cale pour que l’objectif soit correctement orienté.
  • Mise au point « “ faire une première mise au point sur l’enfant en face de vous. Une fois la mise au point effectuée, désactiver l’auto-focus. Comme on souhaite réaliser une exposition « longue’ », l’ouverture de l’objectif va être assez faible et on bénéficiera donc d’une bonne profondeur de champ.

C’est parti!

Tout est maintenant en place, on bloque la télécommande, les prises de vue se succèdent. Saisir doucement l’enfant par les deux mains et commencer à  le faire tourner »¦ pas trop vite! Là , demander à  l’enfant de regarder l’objectif et essayer de le cadrer convenablement en vérifiant sa position par rapport à  l’axe de l’objectif. C’est là  qu’on se dit qu’on a plus 8 ans et qu’on va pas tarder à  vomir »¦ Faire doucement atterrir l’enfant, débloquer la télécommande »¦

On respire »¦tout tourne, mais c’est normal..

Un système intelligent permet de regarder facilement les photos »¦ Suivant comment vous aurez fixé l’appareil sur la poitrine, ça peut devenir compliqué »¦ pourtant, pouvoir regarder les photos entre chaque séance permet de corriger certains détails:

  • Augmenter la vitesse si le sujet est trop flou
  • Réduire la vitesse si le fond n’est pas assez flou
  • Si le fond n’est pas assez flou et le sujet trop flou alors il faut bien travailler le mouvement avec l’enfant de façon à  être le plus régulier et souple possible
  • Si la mise au point à  bougé »¦ la reprendre!

Quelques exemples

Quelques exemples de photos « spinning kid »

Spinning kidSpinning kid

Pour plus de sources d’inspiration, un groupe flickr est dédié au sujet « “ http://www.flickr.com/groups/spinners/

Conclusion

Encore une fois, même la plus jolie photo du monde ne mérite pas que quelqu’un se blesse, procédez donc avec la plus grande précaution quand vous faites ce genre de photos avec des êtres fragiles. Cela dit, si vous arrivez à  des résultats concluant, l’effet ne manquera pas de susciter l’intérêt de vos proches!

« ¦ à  vos boitiers!

Mr Din

Join the discussion Commentaires

Commenter