TripWalk

GrenoTrip Quercy 2018

Cette quatrième édition du GrenoTrip s’est déroulée en mai 2018 dans le Quercy (pour ceux qui n’ont pas été attentifs en cours de géographie, c’est à mi-chemin entre Limoges et Toulouse).

Une première étape à Rocamadour, petite cité médiévale accrochée à une falaise de 150 mètres de haut, avec des ruelles tortueuses, des escaliers escarpés et des chemins raides. Site très photogénique, mais également très touristique, ceci expliquant cela.
Le groupe a ensuite rejoint l’excellent gîte de Poudally à proximité de Cahors, gîte situé sur un des chemins de Compostelle ce qui a occasionné la rencontre de quelques pèlerins. Habituée à l’appétit de ​ceux-ci, l’hôte du gîte est particulièrement généreuse dans les proportions de son excellente cuisine locale, on ne va pas se plaindre.
Le lendemain, visite de Cahors, capitale historique du Quercy, lovée dans un méandre du Lot. Entre le pont fortifié du XIVème siècle, la cathédrale du XIème siècle et le quartier Soubirou qui regorge de maisons, tours et hôtels particuliers, les photographes ne savaient plus où donner de l’objectif. Faut-il rappeler que Cahors est aussi le nom d’un vin local très sombre et aux arômes puissants de fruits noirs et d’épices ? Certains participants l’avaient bien noté et ont alterné dégustation et achat.

Etape suivante à St Cirq-la-Popie, village médiéval surplombant le Lot et classé « Village préféré des français » au cours de l’émission du même nom de France 2 en 2012. C’est un village-musée presque entièrement classé, qui regorge de ruelles étroites et de maisons datant du Moyen-Âge, qui là encore ne permet pas aux appareils photos de rester dans leurs sacs. A proximité, le chemin de halage de Ganil creusé à même la falaise permettait aux chevaux de tirer les bateaux transportant le précieux Cahors et autres marchandises.

Le soir, un club local d’astronomie accueillait les participants dans ce qui s’appelle le « Triangle noir du Quercy », une des zones les moins visuellement polluées de France. Le temps n’a pas permis de faire d’observation directe, mais les explications données et les photos de galaxies, astres et autres nébuleuses ont néanmoins passionné le groupe.

Le dernier jour commence avec les adieux à notre hôte quercynoise et quelques facéties photographiques du groupe, suivis par la visite de Carennac, commune médiévale (décidément c’est une manie dans cette région), classée un des plus beaux villages de France. Le retour vers Grenoble a ensuite paru long à certains participants, tant ils s’éloignaient de tous ces beaux endroits vus et photographiés.